Comment bénéficier d’une complémentaire santé gratuite quand on a une petite retraite

On l’a vu précédemment, les tarifs des complémentaires santés vont encore augmenter en 2024 et, bien que les retraites soient également revalorisées depuis le 1er novembre 2023, les mutuelles santé pèsent toujours trop lourd dans le budget des petites retraites. Heureusement, sous conditions, certains retraités peuvent bénéficier d’une complémentaire santé gratuite.

Rappel de l’utilité d’une complémentaire santé

Si l’Assurance maladie couvre une partie des dépenses (grâce votre carte Vitale), elle ne rembourse pas toujours la totalité des frais engagés pour vos soins. C’est ici qu’intervient la complémentaire santé (aussi appelée mutuelle santé), conçue pour compléter ce remboursement et alléger partiellement ou totalement le reste à charge. Il peut s’agir de consultations médicales, de médicaments, d’hospitalisations, d’appareils auditifs, de soins dentaires ou optiques, etc.

Une complémentaire santé peut aussi prendre en charge des prestations non remboursées par l’Assurance maladie comme certaines médecines douces (ostéopathie, acupuncture…) ou encore le dépassement d’honoraires de certains spécialistes.

Si elle n’est pas obligatoire, sa souscription est donc fortement conseillée pour être correctement couvert. En effet, avec l’âge, les dépenses de santé tendent naturellement à augmenter, et sans une bonne couverture, elles peuvent rapidement peser très lourd dans votre budget.

Avoir une complémentaire santé gratuite : possible sous conditions

Vous avez une toute petite retraite ? Saviez-vous qu’il est possible, sous certaines conditions, de bénéficier d’une complémentaire santé gratuite ou à moindre coût ?

Cela s’appelle la Complémentaire santé solidaire, aussi appelée C2S. Cette aide est soumise à des conditions de ressources, d’âge, de situation familiale, etc.

Comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessus, il y a 2 cas de figure. Si vous entrez dans la première colonne, vous pouvez faire une demande de C2S, qui ne vous coûtera rien. Si vous êtes dans la deuxième colonne, vous pouvez faire la demande de C2S qui vous coûtera 1 € par jour. Cela reste moins cher que n’importe quelle mutuelle santé senior.

Cela fait une belle économie en comparaison d’une mutuelle senior dont les prix peuvent varier de 60 à 100 € / mois. Par contre, si vous dépassez les revenus des deux colonnes, vous ne pouvez tout simplement pas prétendre à la C2S.

À noter que dans les revenus, sont comptés : les salaires, pensions de retraites, pensions alimentaires, aides financières, gains aux jeux, etc. Tous les revenus que vous déclarez aux impôts tous les ans.

Enfin, si vous êtes plusieurs dans le foyer, par exemple un couple de retraité sans enfant, et que vous êtes éligible, la C2S est valable pour l’ensemble du foyer.

Il n’y a aucune honte à demander une C2S

Vous n’êtes pas habitué à demander et recevoir de l’aide ? Sachez qu’il n’y a aucune honte à cela. Selon les chiffres de la sécurité sociale, en 2022, environ 7,4 millions de Français ont bénéficié d’une complémentaire santé solidaire.

Chiffres sécurité sociale

De plus, selon les chiffres du gouvernement français, les retraités de plus de 60 ans représentent 34,4 % des demandes de C2S…

Comment faire la demande ?

Si vous êtes concerné et décidé à faire la demande, alors rendez-vous soit dans votre compte AMELI, ou alors, vous pouvez faire la demande papier. Toutes les informations sur la page C2S du site AMELI.

Votre avis sur Comment bénéficier d’une complémentaire santé gratuite quand on a une petite retraite