Comment reconnaître un audioprothésiste fiable ?

audiprothesiste

Un reportage récent, Envoyé Spécial » sur France 2, a révélé des pratiques inquiétantes dans le domaine de l’audioprothèse. Des journalistes, munis d’une application de test auditif nommée “Hora” et affichant une audition parfaite, ont visité divers centres audioprothétiques sans présenter de problèmes auditifs réels. Ils ont rencontré des situations préoccupantes :

  • Absence de diplômes visibles dans les cabinets, laissant douter de la qualification des audioprothésistes.
  • Tests réalisés dans des conditions non conformes, comme l’absence d’insonorisation.
  • Diagnostics de perte auditive “légère” systématiquement posés et orientations douteuses vers des médecins ORL.

Ces observations soulignent l’importance de savoir choisir un audioprothésiste fiable et compétent.

4 points pour identifier un audioprothésiste fiable

Vous voulez prochainement prendre rendez-vous chez un audioprothésiste et vous voulez savoir s’il est compétent ? Voici 4 points à identifier :

  1. Vérification des diplômes : un audioprothésiste doit afficher clairement son diplôme d’État dans son cabinet.
  2. Environnement adapté : les tests auditifs doivent se faire dans un espace insonorisé pour garantir l’exactitude des résultats.
  3. Pratiques légales : méfiez-vous des appareillages proposés à domicile ou sans ordonnance médicale, ces pratiques sont illégales.
  4. Suivi rigoureux : un bon audioprothésiste doit proposer un suivi régulier, y compris des périodes d’essai gratuites pour les prothèses et des rendez-vous de réglage.

Si l’audioprothésiste ne respecte pas ces 4 points, il est préférable d’aller voir ailleurs.

Les obligations légales

Pour aller plus loin, sachez que les audioprothésistes sont soumis à des obligations strictes :

  • Ils doivent détenir un diplôme d’État après 3 années d’études post-baccalauréat.
  • Ils ne peuvent pas déléguer la prise en charge à des non-diplômés.
  • L’appareillage ne peut se faire sans une prescription médicale préalable.

Autrement dit, si vous avez affaire à une personne non qualifiée lors de votre prise en charge, et / ou que l’on propose de vous vendre une audioprothèse sans test et prescription médicale, fuyez !

Conseils pour les seniors

En plus des informations ci-dessus, avant de prendre rendez-vous avec un audioprothésiste, renseignez-vous sur ses qualifications et son expérience. N’hésitez pas à demander des recommandations ou à consulter des avis en ligne.

Lors de votre visite, assurez-vous que l’environnement est adapté et que le professionnel respecte les normes légales et éthiques.

La fraude en audioprothèse, bien que non généralisée, reste un sujet préoccupant. Le marché de l’audioprothèse représente un marché de 2,2 milliards d’euros, et la fraude représenterait entre 1 million et 2 millions d’euros.

En tant que senior, il est important de choisir un audioprothésiste fiable pour garantir une prise en charge adaptée et sécurisée. Pour en savoir plus sur l’appareillage, rendez-vous dans notre guide des appareils auditifs.

Votre avis sur Comment reconnaître un audioprothésiste fiable ?